Le FBI peut activer à distance les micros d’un smartphone Android pour espionner son propriétaire

Big-Brother-Is-Watching-You-Surveillance-Is-Security
Chaque jour, nous apprenons que les USA disposent de moyens de plus en plus impressionnants pour espionner quiconque sur la planète. Et évidemment, ce jour ne déroge pas à la règle. En effet, le Wall Street Journal nous apprend que le FBI est capable d’activer à distance les micros d’un smartphone Android. Ensuite, il n’y a plus qu’à écouter ce qui se passe et donc espionner le propriétaire et son environnement. Toutefois, la source du journal a tenu à affirmer que ces outils étaient utilisés en tout dernier recours et principalement dans les affaires de crime organisé, pornographie infantile et de terrorisme. Dans les autres cas, le FBI ne se servirait pas de tels outils (après, à vous de les croire sur parole). Quoi qu’il en soit, et même si la source ne le précise pas, si vous possédez un iPhone ou un Windows Phone, n’espérez pas être protégé, il n’y a aucune raison qu’Android soit le seul touché surtout qu’Apple et Microsoft sont également des entreprises américaines.

Avis (1)

  1. Marie@Hoteldeluxe.info

    Eh bah oui, les développeur des applications comme google et apple ne peuvent pas créer un IOS sans la validation des FBI et aussi la CSI. donc pour moi je continu a utiliser mon nokia 3310 lol

Laissez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright 2010-2015 © - Geekattitude