0000000 ? Le code de lancement des missiles nucléaires américains pendant près de 20 ans

silo nucléaireL’Histoire est peuplée d’anecdotes plus ou moins intéressantes. Celle-là diffère un peu des autres car elle aurait pu mener tout simplement à notre extinction ! Tout commence en 1962, en pleine guerre froide, lorsque le président américain John Fitzgerald Kennedy décide qu’il faudrait un peu sécuriser les armes nucléaires. En effet, jusque-là, n’importe quel commandant un peu fêlé travaillant à proximité d’un silo aurait pu déclencher la troisième guerre mondiale. Ainsi, il est décidé de rajouter comme sécurité l’obligation de taper un code avant de pouvoir lancer un missile. D’ailleurs, 20 ans après que cette décision fut prise, la moitié des silos présents en Europe n’étaient toujours pas sécurisés. Bref, en 1968, tout bascule : le Secrétaire de la Défense qui s’occupait de l’installation de cette sécurité est démis de ses fonctions et les codes de sécurité, tous changés par 0000000 (50 silos tout de même !). En effet, on était alors au plus fort de la guerre froide et il fallait donc pouvoir répondre très rapidement à toute attaque russe et donc sans attendre une éventuelle autorisation présidentielle. On a donc eu énormément de chance car les choses auraient pu très vite basculer. Il aura tout de même fallu attendre 1977 pour que le grand public soit averti de ce risque et que le gouvernement américain décide de prendre (enfin) les choses en main.

Laissez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright 2010-2015 © - Geekattitude