Rien ne vaut Twitter pour suivre les épidémies de gastroentérite

gastro
James Baker, le responsable des réseaux sociaux de la Food Standard Agency (l’autorité britannique des aliments), et son équipe viennent de faire une curieuse découverte : il est possible de suivre les pics de contamination de la gastroentérite sur Twitter. Pour cela, ils ont étudié divers hashtags (mots-clefs) utilisés sur Twitter l’hiver dernier en pleine épidémie de gastroentérite. ils ont alors remarqué qu’à chaque fois où ces fameux hashtags en relation avec la gastro pullulaient, cela correspondait à un pic épidémique. Ils sont même allés plus loin dans les observations puisqu’ils ont remarqué que les hashtags à connotation médicale (de type « vomissement », « virus »…) correspondaient bien au moment où une alerte sanitaire était lancé. Par contre, les hashtags plus trash, du style « gerber », précédaient les alertes sanitaires jusqu’à 4 semaines. Pour ces raisons, la Food Standard Agency compte bien mettre à profit Twitter dans le futur. Pour conclure, la prochaine fois que vous oserez partager vos divers symptômes sur Twitter, vous pourrez dire que vous n’êtes pas un gros dégueulace, juste que vous faites de l’épidémiologie.

Laissez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright 2010-2015 © - Geekattitude