La Chine veut des tests génétiques pour choisir le QI de ses enfants

genone
En règle générale, le QI d’un enfant ne s’éloigne pas plus de 13 points de celui des parents. Mais une fois de temps en temps, un enfant a un QI exceptionnel, bien plus élevé que celui de ses parents. Malheureusement, nous ne sommes pas encore complétement sûrs des raisons de ceci. Tout ce que nous savons, c’est que ce QI est lié à des gènes particuliers(dont 65% est hérité). C’est-à-dire que si nous savons de quels gènes dépend le QI, nous pourrons prévoir l’intelligence d’un embryon. Eh bien, c’est justement sur cela que travaille une entreprise chinoise, BGI en l’occurrence, qui est en train d’essayer de percer le mystère. Alors, certes, d’un point de vue scientifique, il est toujours très intéressant de savoir quel gène fait quoi mais BGI a des ambitions toutes autres : la société souhaite proposer des tests sur embryon pour connaitre le QI qu’aura l’enfant et le garder ou non. Cela est donc assez choquant de notre point de vue mais BGI explique qu’en Chine, sélectionner son enfant n’est pas une pratique controversée (il ne faut pas oublier au passage la pratique de l’enfant unique). Pour finir, BGI n’a aucune raison de ne pas réussir puisque l’entreprise profite d’un soutien de poids: elle a ainsi reçu pas moins de 1 milliard d’euros de subventions du gouvernement chinois.

Laissez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright 2010-2015 © - Geekattitude