Les ouvriers agricoles, bientôt remplacés par des robots !

robot fermier
L’avenir des ouvriers agricoles est particulièrement sombre. En effet, aujourd’hui, il existe déjà une panoplie de robots pouvant prendre en charge les principales tâches de la gestion d’une ferme, que ce soit drones et autres robots plus classiques. Mais ces robots ne se limitent pas qu’aux tâches classiques, ils permettent de collecter énormément de données pour optimiser une ferme : par exemple la santé de chaque plante, le moment où elle a été coupée et même ce qu’elle a produit. Eh bien, au Royaume-Uni, on ne souhaite pas rater ce qui devrait être une véritable révolution agricole. Le parlement Britannique vient ainsi d’allouer 260 millions d’euros pour ne pas rater le coche. Cet argent servira à faciliter la commercialisation de ces robots et également à aider les agriculteurs à s’équiper. Pour finir, la commission derrière ce projet a tenu à préciser qu’il est vrai que cela est une mauvaise nouvelle pour les ouvriers agricoles mais les bénéfices attendus de cette politique sont énormes. La commission estime ainsi que cette politique permettra d’augmenter les salaires dans le monde de l’agriculture grâce à une technicité plus élevée et un meilleur rendement. Malheureusement, cela sera vrai seulement pour les personnes capables ou qui voudront acquérir ces connaissances. A suivre donc.

Avis (2)

  1. loulou

    C’est très intéressant, merci. Maintenant je ne suis pas d’accord avec votre analyse. Un viticulteur, par exemple, a des taches passionnantes : choisir la vigne à planter, décider du moment de la vendange, surveiller la fermentation, assembler le vin, concevoir ses étiquettes et recevoir des clients et des tâches ingrates, la pire étant la taille de la vigne : debout, dans le froid, gestes répétitifs, longtemps. Je suis sur qu’ils prendraient tous une machine de taille automatisée pour passer plus de temps à faire des choses plus rigolotes. Pas de perte, que du plus.

  2. Etienne Smith

    Certes mais il ne faut pas oublier que la majorité des ouvriers agricoles ont malheureusement des tâches ingrates. Après, c’est vrai que ça permet de se concentrer sur les tâches les plus intéressantes mais ça nécessitera tout de même moins d’ouvriers agricoles.

Laissez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright 2010-2015 © - Geekattitude