3000 serveurs pour miner des Bitcoins ? Cela ramène seulement 1200€ de revenu à l’année

datacenter idriveIDrive est un service permettant de sauvegarder ses fichiers dans le cloud. Pour ce faire, la société possède plus de 3000 serveurs équipés de quad-core tournant à 2.8 Ghz. Seulement, comme vous vous en doutez, il y a des périodes de creux pendant lesquels ces serveurs se tournent les pouces. Histoire de les rentabiliser un peu, IDrive a pensé qu’il pourrait être super intéressant de les utiliser pour miner des Bitcoins. Pour calculer tout ça et histoire de simplifier, les ingénieurs de la société se sont basés sur 600 serveurs ne faisant que cela, 24h/24 et 365j/365 (les 600 serveurs représentent en fait le creux). Ils n’ont pas oublié à intégrer le fait qu’il devenait de plus en plus difficile de miner des Bitcoins. Eh bien, le résultat est éloquent : en une année, avec leurs 600 serveurs, ils ne mineraient que 0.4315 Bitcoin (soit 200€ au cours actuel). Encore plus fort, avec leur armée de 3000 serveurs, cela ne représenterait que 1200€ à l’année. A tout cela se rajoute le fait qu’il faut en plus payer l’électricité (bien que le chiffre ne soit pas fourni, on passe directement en négatif), le fait que le matériel va s’user à une vitesse folle (normalement le processeur ne tourne en moyenne qu’à 5%, là, il tournera à 100% tout le temps) et le fait que cela peut poser un problème de sécurité. IDrive a donc sans hésiter rejeté cette idée. Pour finir, on sait depuis un moment que pour miner à peu près dignement des Bitcoins, il faut s’équiper de matériel spécialisé, mais avec autant de serveurs, on aurait tout de même pu s’attendre à des résultats moins pitoyables.

Laissez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright 2010-2015 © - Geekattitude