La Bande Magnétique : fin d’une ère ?

bandeCette technologie de plus de 60 ans a toujours offert une solution à un problème – le stockage de  données à moindre coût et sans failles. Ce besoin de stockage de masse a toujours existé et bien que nous fassions désormais entièrement confiance à nos disques durs, certaines multinationales ont vu la bande magnétique les sauver de situations bien délicates comme chez Google qui perdit en 2011 une bonne partie des données de la messagerie Gmail seulement sauvegardées sur bande.

Le stockage des données représente un enjeu crucial dans le monde des affaires puisque la perte de  celles-ci pourrait entraîner une cessation d’activité très brutale de l’entreprise.

Cependant, ce moyen de stockage pourrait laisser croire qu’il sombre peu à peu dans l’abandon, laissant place à l’envolée incontrôlable du numérique. Alors, est-ce que la bande magnétique est en voie de disparition ?

Bande magnétique à la rescousse

La bande est le plus ancien support de stockage informatique et certainement le plus performant. Néanmoins nous avons assisté récemment à une baisse des ventes depuis 2008 ; un déclin qui semble faire marche arrière depuis peu vu que le nombre de vente en 2012 au premier trimestre aurait augmenté d’1%. A quoi est due cette petite hausse inattendue ?

Les 4 avantages de la bande magnétique

Si l’on compare la bande magnétique à son rival le disque dur, l’avantage premier est certainement la vitesse d’extraction des données à partir d’une bande : environ 4 fois plus rapide que le disque dur. Bien entendu il faut également  considérer la mise en place de la bande par un robot qui peut prendre jusqu’à 4 secondes.

Un autre avantage non négligeable est la fiabilité. La perte des données dépasse rarement quelques mégaoctets ce qui semble dérisoire. Les bandes ne requièrent pas de puissance pour conserver les données, et n’oublions pas la sécurité. Comment un pirate pourrait-il pénétrer dans le centre de détention de bandes magnétiques ? Cela paraît peu probable alors qu’un hacker fera disparaitre en moins de quelques minutes les données d’un disque dur.

Fin de la bande malgré tout ?

Alors que la sauvegarde de données a longtemps été considérée comme la solution immédiate, la bande magnétique n’est pas forcément l’unique réponse pour le stockage de données.

Bien que nous ayons vanté ses aspects positifs, le marché de la bande magnétique et les cartouches à la norme LTO (Linear Tape-Open) sont en train de disparaître peu à peu. Le principal fabricant TDK connu dans le monde du stockage de données va fermer sa division en mars 2014. Une des raisons les plus plausibles est probablement l’arrivée du Cloud, qui reste beaucoup moins cher. La sauvegarde sur bandes semble toujours un peu compliquée malgré ses avantages tels que la fiabilité – toujours meilleure que le disque dur.

Ce système d’archivage a su s’imposer il y a des années mais les temps changent, et le progrès technique est bien sûr inévitable – une destruction créatrice comme dirait l’économiste Joseph Schumpeter. Il faut avouer que nous approchons de la fin d’une ère, celle de la bande magnétique qui s’éteindra petit à petit, faisant place à l’éclosion de nouvelles technologies qui la mette  désormais en danger.

Laissez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright 2010-2015 © - Geekattitude