Toutes les 2 secondes, Google doit supprimer une adresse Web vers du contenu piraté


Google vient de publier un très intéressant rapport sur les demandes de censure de ses résultats ayant pour motif une violation du droit d’auteur. Ce résultat est particulièrement riche en informations puisqu’il nous apprend pleins de petites choses plus impressionnantes les unes que les autres. Pour commencer, chaque jour, Google traite 300 000 demandes de censure, ce qui a représenté 1.2 millions de demandes juste pour le mois dernier, un chiffre en  constante augmentation. Pour vous donner davantage le tournis, cela fait 1800 par heure, c’est-à-dire 2 secondes ! Google serait d’ailleurs extrêmement rapide pour toutes ces demandes avec une moyenne de traitement de 10 heures, une moyenne impressionnante vu le nombre de demandes. De plus, étonnement, le plus gros demandeur de suppression de contenu ne serait pas les industriels du cinéma, mais Microsoft ! Microsoft se démarque ainsi avec ses 2.5 millions de demandes sur un an, bien loin du second, NBC Universal avec son petit million. Comme vous pouvez vous en douter, les suivants dans ce classement sont des industriels du cinéma et de la musique. Mais, ce rapport n’a pas dit son dernier mot puisqu’il nous offre également une liste des principaux sites concernés par ces demandes. En tête vient, filestube.com, un moteur de recherche spécialisé, suivi d’un mélange d’hébergeurs de fichiers et de fichiers torrent .Le célèbre ThePirate Bay, quant à lui, n’arrive qu’en 15ème place.

Laissez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright 2010-2017 © - Geekattitude