Le FBI saupoudre l’affaire Megaupload de pédopornographie

Dans son combat les opposant à Megaupload, les autorités américaines sont en train de s’enliser. Et comme, elles ne réussissent pas à faire extrader Kim Dotcom vers leur pays, elles viennent de rajouter une nouvelle corde à leur arc : l’accuser de pédopornographie. Evidemment, on ne va pas cautionner la pédopornographie, toutefois accuser Kim Dotcom de cela est un poil abusé. Oui, car étant donné la quantité de fichiers stockés par Megaupload, il n’est guère étonnant qu’il y en est. Le FBI pourrait d’ailleurs probablement y rajouter du terrorisme… Enfin bref, cette nouvelle accusation n’a pas seulement été ajoutée pour tenter de convaincre l’opinion publique mais également pour des raisons juridiques. En effet, la loi de Nouvelle-Zélande n’autorise l’extradition d’un individu que si la peine maximale encourue est supérieure à 5 ans. Or, avec seulement les infractions au copyright dont il était auparavant accusé, elle n’était que de 4 ans. Il fallait donc bien trouver autre chose.

Source: Stuff

Laissez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright 2010-2017 © - Geekattitude