Ce malware qui ravit les fabricants de ramettes de papier

Alors qu’on pensait le cheval de Troie Milicenso définitivement mort, enterré et en décomposition avancée (pour rappel, il a été pour la première fois détecté en 2010), celui-ci marque son grand retour de manière étonnante. En effet, il souffre d’un fonctionnement tout ce qu’il y a de plus étrange : sur son passage, les imprimantes connectées au PC impriment son code source (autrement dit, énormément de feuilles recouvertes de caractères bizarres). Vous en conviendrez, pour un cheval de Troie, on aura connu plus discret. Mais en réalité, cela n’est pas du tout une volonté de ses concepteurs puisque son principal but est d’installer un malware qui remplacera les publicités affichées dans Internet Explorer par celles des concepteurs pour leur faire gagner de l’argent. Terminons tout de même par une explication technique de ce bug : ce cheval de Troie se camoufle en adoptant l’extension .spl, c’est à dire la même extension qu’utilise Windows lorsqu’un travail d’impression est soumis, d’où ce comportement étrange.

Avis (1)

  1. xoxo

    « mort, enterré et en décomposition avancé » rien que ça m’a fait beaucoup rire mais tout le reste de l’article également hahaha.
    Merci!

Laissez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright 2010-2017 © - Geekattitude