Un mur 3D de pénis, à cheval entre art et technologie

n-PENIS-large570

Peiqi Su, étudiante en art à l’université de NYU Tish School, a utilisé la technologie d’impression 3D pour une réalisation assez particulière. Elle a créé un mur de pénis capable de se mouvoir sur la musique de Tchaïkovski. Mais ce mur peut aussi être programmé pour visualiser les variations de la bourse (des bourses aussi).

L’œuvre a été réalisée dans le cadre d’un programme de télécommunication interactive qui avait comme consigne l’utilisation de la technologie 3D. L’idée est venue à Peiqi après avoir entendu quelqu’un dire « everyone on Wall Street is a dick », que l’on peut traduire par « À Wall Street, ce sont tous des bites ».

Un projet qui unifie technologie, « art » et économie. Je vous invite à admirer cette œuvre en vidéo.

Source: huffingtonpost

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *